La baisse de la valeur de la livre sterling suscite des inquiétudes au sujet de l’inflation

10-18-2016 09:33

La forte baisse de la livre sterling soulève des inquiétudes sur le retour de l'inflation au Royaume-Uni. Le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney a déclaré récemment lors d'un forum économique à Birmingham que la banque tolérerait un niveau d'inflation légèrement supérieur à sa cible formelle si cela était nécessaire.

Mais il a également déclaré que la banque n'est pas indifférente à la valeur de la livre sterling et qu'il n'y avait pas de'' chiffre magique''.
 

La baisse de la valeur de la livre sterling suscite des inquiétudes au sujet de l

La baisse de la valeur de la livre sterling suscite des inquiétudes au sujet de l'inflation

MARK CARNEY
Gouverneur, Banque d'Angleterre
 
"Le taux de change est important pour l'inflation. Les variations ont impact sur l'inflation et cela a tendance à durer deux ou trois ans. Donc, nous devons prendre en compte la politique monétaire. Nous prenons en compte tous les autres facteurs qui ont un effet sur l'inflation. Donc, nous ne sommes pas indifférents au niveau que nous allons établir. On ne va pas déterminer un ''chiffre magique'' mais cela a une certaine influence sur notre réflexion pour atteindre un juste équilibre. Lors de la période d'ajustement qui est en cours, il y a plusieurs éléments majeurs à considérer et ce que nous voulons tous, c'est de réussir."
 
Les commentaires de Mark Carney ont été faits au cours d'une série de réunions publiques tenues par les responsables de la Banque d'Angleterre pour expliquer le travail de la banque centrale. Ce que la Banque d'Angleterre a l'intention de faire exactement au sujet de l'inflation a été l'une des principales questions posées au cours des discussions économiques interactives à Birmingham. Ses commentaires ont été considérés comme un coup de pouce à la livre sterling qui a chuté d'environ 20 pour cent depuis le vote du Brexit en juin dernier.

De nombreux analystes ont averti que la pression sur les ménages britanniques pourrait être considérable. Fait inhabituel, la Première ministre britannique Theresa May a pris l'initiative la semaine dernière de mettre en évidence les ''mauvais effets secondaires" pour les épargnants des taux proches de zéro de la Banque d'Angleterre. Elle a également déclaré que des changements étaient à venir.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500