L'avocat de Snowden dément le plan d'extradition annoncé par les médias

02-13-2017 09:20

MOSCOU, 12 février (Xinhua) -- L'avocat russe de Snowden, Anatoli Koutcherena, a démenti samedi les informations selon lesquelles la Russie aurait prévu de renvoyer aux Etats-Unis l'ancien consultant de l'Agence de sécurité national (NSA), comme un "cadeau" pour le nouveau président américain Donald Trump.

Me Anatoli Koutcherena a expliqué à l'agence de presse russe TASS qu'il ne voyait aucune raison justifiant l'extradition de M. Snowden. "Ce sont des spéculations, qui viennent de pseudo sources des services de renseignement américain", a affirmé M. Koutcherena, ajoutant que M. Snowden est en possession d'un permis de résidence en Russie et respecte toutes les lois du pays.

Il a également souligné que la Russie n'échangeait pas des personnes, "A aucun niveau, que ce soit économique ou politique, la question de Snowden peut faire l'objet d'un échange", a assuré l'avocat.

NBC News a été le premier média à annoncer que, selon des sources des renseignements américains, la Russie pourrait renvoyer M. Snowden aux Etats-Unis pour s'attirer les faveurs du nouveau président américain. Dans le passé, M. Trump a affirmé que l'ancien consultant de la NSA était un "vrai traître", un "espion" qui devrait être exécuté.

Le lanceur d'alerte américain a très rapidement répondu à NBC News par Twitter, expliquant que ce prétendu plan d'extradition l'innocentait des accusations d'espionnage pour la Russie, "aucun pays n'échangeant ses espions".

L'avocat de M. Snowden aux Etats-Unis, Ben Wizner, a également informé NBC News qu'il n'avait aucune connaissance d'un quelconque plan d'extradition. "L'équipe de M. Snowden n'a reçu aucun signal allant dans ce sens, et n'a pas de nouvelle raison de s'inquiéter", a affirmé M. Wizner.

Edward Snowden, un informaticien employé notamment comme contractuel pour la CIA et la NSA des Etats-Unis, a trouvé asile en Russie en 2013 après avoir divulgué des milliers de documents classifiés à la presse. Il est recherché par Washington pour espionnage.

Les autorités russes lui avaient initialement accordé l'asile pour un an, avant de le prolonger jusqu'à 2020.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500