Donald Trump s'engage à répondre "de manière très forte" à la RPDC après le test de missile de Pyongyang

02-14-2017 09:21

WASHINGTON, 13 février (Xinhua) -- Le président américain Donald Trump s'est engagé lundi à répondre "de manière très forte" à la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qualifiant ce pays d'Asie de "gros, gros problème".

M. Trump a tenu des propos au cours d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, en visite à Washington, peu après le tir d'un missile balistique dimanche par la RPDC. Le président américain n'a cependant pas précisé quelles mesures il comptait prendre vis-à-vis de Pyongyang.

Donald Trump s

Donald Trump s'engage à répondre "de manière très forte" à la RPDC après le test de missile de Pyongyang

"Nous avons des problèmes partout au Moyen-Orient. Nous avons des problèmes à peu près partout sur le globe, où que l'on regarde", a déclaré M. Trump, en réponse à une question sur les principaux problèmes de sécurité auxquels les Etats-Unis sont confrontés.

Samedi, M. Trump a réaffirmé le soutien des Etats-Unis au Japon, lors d'une conférence de presse conjointe organisée à la hâte en Floride avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

"Je veux juste que tout le monde comprenne et sache bien que les Etats-Unis d'Amérique soutiennent le Japon, leur grand allié, à 100 %", a dit M. Trump.

La RPDC a annoncé lundi avoir procédé avec succès au tir d'essai d'un Pukguksong-2, un missile balistique sol-sol à moyenne et longue portée. Le leader suprême Kim Jong Un aurait personnellement supervisé le tir, selon l'agence de presse étatique KCNA.

Lundi, la Chine a fait part de son opposition à ce tir de missile balistique, qui enfreint les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

La Chine appelle toutes les parties concernées à faire preuve de retenue, et à maintenir ensemble la stabilité dans la région, a souligné dans une conférence de presse de routine Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Un peu plus tôt lundi, dans un communiqué émis par son porte-parole, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a fermement condamné le tir de missile de Pyongyang, affirmant que "cette action était une nouvelle violation inquiétante des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU".

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500