Il n'y a pas de plan de rechange à la solution à deux Etats, selon le secrétaire général de l'ONU

02-16-2017 09:19

LE CAIRE, 15 février (Xinhua) -- Il n'existe aucun plan de rechange à la solution à deux Etats pour résoudre le conflit entre Israéliens et Palestiniens et ramener la paix au Moyen-Orient, a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, après sa rencontre avec le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi.

Il n

Il n'y a pas de plan de rechange à la solution à deux Etats, selon le secrétaire général de l'ONU

Les propos de M. Guterres interviennent alors même que le président américain Donald Trump vient de déclarer à Washington, durant une conférence de presse avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, que la solution à deux Etats n'était pas la seule issue au conflit, et que l'ONU avait traité Israël de manière "très, très injuste".

M. Guterres a affirmé que tous les efforts possibles devaient être déployés pour préserver la solution à deux Etats, ajoutant que l'Egypte était un acteur essentiel à la résolution des problèmes régionaux.

En décembre 2016, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution demandant la cessation complète et immédiate des activités israéliennes liées aux colonies dans les territoires palestiniens occupés.

La Knesset, le Parlement israélien, a néanmoins approuvé au début du mois une "loi de régularisation", qui légalise rétroactivement quelque 3 850 logements dans des dizaines de colonies sauvages, construites illégalement sur des terres palestiniennes privées.

La communauté internationale accuse Israël d'être responsable du blocage du processus de paix, notamment en raison de sa politique d'expansion des colonies.

Pour ce qui est des autres crises régionales, M. Guterres s'est déclaré déterminé à faire avancer les pourparlers de Genève sur la Syrie, et à travailler à une relance du processus de réconciliation nationale en Irak.

Il a également affirmé qu'il ferait tout son possible pour soutenir les efforts régionaux destinés à permettre au Yémen et à la Libye de surmonter les crises que ces deux pays traversent.

M. Guterres a pris ses fonctions de secrétaire général de l'ONU le 1er janvier. Il est arrivé mercredi au Caire, la dernière étape de sa première tournée dans la région. Cette tournée l'a auparavant emmené en Turquie, aux Emirats arabes unis, au Qatar et à Oman.

Jeudi, avant de quitter le Caire, M. Guterres devrait également rencontrer le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul-Gheit pour discuter des conflits dans la région.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500