Attentat au Pakistan : plus de 70 morts dans un sanctuaire soufi, l'EI revendique l'attaque

02-17-2017 09:24

ISLAMABAD, 16 février (Xinhua) -- Le bilan de l'attentat suicide commis à Sehwan, dans le sud du Pakistan, a désormais dépassé les 70 morts et 200 blessés, a rapporté la presse locale. Le groupe terroriste "Etat islamique" (EI) a revendiqué cette attaque.

Attentat au Pakistan : plus de 70 morts dans un sanctuaire soufi, l

Attentat au Pakistan : plus de 70 morts dans un sanctuaire soufi, l'EI revendique l'attaque

Au moins 72 personnes ont été tuées et plus de 200 autres blessées jeudi soir lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser dans un sanctuaire soufi de la ville de Sehwan, dans la province du Sindh, dans le sud du pays, a confirmé A.D. Khawaja, Inspecteur général de la police provinciale du Sindh.

L'EI a déclaré sur le site en arabe d'Amaq, son agence de presse, qu'un kamikaze "avait actionné son gilet explosif au milieu d'un rassemblement de Musulmans chiites dans le sanctuaire de Lal Shahbaz Qalandar, dans la province du Sindh, dans le sud du Pakistan".

C'est la deuxième fois en trois mois que l'EI revendique une attaque contre un sanctuaire au Pakistan.

Le 12 novembre l'année dernière, au moins 52 personnes avaient déjà été tuées et une centaine d'autres blessées lorsqu'un kamikaze de l'EI s'était fait sauter dans un sanctuaire de la province du Balouchistan, dans le sud-ouest du pays.

Rasool Bux, un officier supérieur de la police locale, a déclaré que l'explosion s'était produite jeudi vers 19H00 (14H00 GMT). Un kamikaze s'est introduit dans le sanctuaire de Lal Shahbaz Qalandar, traversant la foule rassemblée devant la Porte d'Or, avant de se faire exploser au milieu d'un groupe de fidèles en train d'accomplir le rite du Dhamaal (une danse soufie) à l'intérieur du sanctuaire.

Entre 500 et 800 personnes, venues d'un peu partout dans le pays, se trouvaient à l'intérieur du sanctuaire lorsque l'explosion s'est produite, a-t-il ajouté.

Dans un tweet, le major-général Asif Ghafoor, directeur général du service de presse de l'armée, a déclaré que les forces armées avaient déployé des troupes et des unités paramilitaires pour porter secours aux victimes de l'explosion.

Un contingent a notamment été envoyé à Sehwan avec du matériel médical, et l'hôpital militaire d'Hyderabad a été placé en état d'alerte maximale.

L'armée a par ailleurs fourni des hélicoptères de marine, capables de voler de nuit, et un avion C-130 pour évacuer les blessés les plus graves vers Karachi, capitale de la province du Sindh.

D'importants effectifs policiers ont été déployés sur les lieux, et ont bouclé la zone peu après l'explosion pour procéder à une enquête.

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a condamné l'attentat, et a demandé aux directeurs des départements concernés d'apporter les meilleurs soins possibles aux blessés.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500