Le Premier ministre canadien plaide en faveur du CETA devant les eurodéputés

02-17-2017 09:25

STRASBOURG, 16 février (Xinhua) -- Au lendemain de l'approbation par le Parlement européen, réuni en session plénière à Strasbourg, de l'accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada (CETA), le Premier ministre Justin Trudeau a vanté, jeudi, devant les eurodéputés, les mérites d'un texte qui reste controversé.

"Il ne s'agit pas uniquement de commerce, d'importations et d'exportations, de profits : il s'agit d'améliorer la vie des gens. Le CETA est un plan d'action complet pour assurer la coopération économique responsable entre les pays", a déclaré, dans l'hémicycle strasbourgeois, Justin Trudeau, au sujet du texte approuvé mercredi par le Parlement européen malgré l'opposition de nombreux citoyens européens.

Dans son discours, le Premier ministre canadien a cherché à apaiser les craintes des opposants au texte de l'Accord économique et commercial global (AECG, en anglais CETA) qui vise à supprimer 99% des droits de douane. Ses détracteurs le jugent antidémocratique, trop favorable aux multinationales, pas assez axé sur l'environnement et dangereux pour l'agriculture.

"Les gouvernements peuvent continuer de protéger leurs citoyens, protéger la main-d'œuvre, promouvoir les pratiques responsables en matière d'investissement, assurer la salubrité des aliments et la sécurité des consommateurs (...) assurer la bonne gestion de l'environnement", a affirmé M. Trudeau.

Se posant en allié de l'Union européenne, avec qui il dit partager des "valeurs communes", le Premier ministre canadien a affirmé que le CETA est l'un des accords les "plus durables et progressistes au monde". "Si nous réussissons, le CETA peut devenir le modèle de tous les futurs accords commerciaux ambitieux. Sinon, il pourrait bien s'agir du dernier", a souligné le Premier ministre Trudeau.

"Le Canada sait qu'une voix européenne efficace sur la scène mondiale n'est pas que préférable, elle est essentielle", a par ailleurs estimé Justin Trudeau, premier dirigeant canadien en exercice à venir au Parlement européen.

Avec le vote favorable du Parlement européen, le CETA attend l'aval, dans les prochaines semaines, du Parlement canadien pour pouvoir être appliqué de manière provisoire. Mais le texte doit ensuite être ratifié par les Parlements nationaux et régionaux de l'UE. Un processus qui reste encore incertain.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500