L'Ambassadeur de France en Chine: la Chine et la France vont continuer de proposer des solutions au monde à travers le dialogue

02-20-2017 09:21

Par XU Qu, Wu Yaohui, Wang Bo

BEIJING, 17 février (Xinhuanet) -- Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, effectuera une visite officielle en Chine du 21 au 23 février, à l'invitation de son homologue chinois Li Keqiang. L'ambassadeur de France en Chine Maurice Gourdault-Montagne a accordé une interview exclusive à Xinhuanet. Il a indiqué que dans un monde bouleversé, la Chine et la France doivent continuer d'approfondir le dialogue et renforcer la coopération et proposer des solutions au monde pour promouvoir la paix et la prospérité.

L

L'Ambassadeur de France en Chine: la Chine et la France vont continuer de proposer des solutions au monde à travers le dialogue

La Chine et la France sont des partenaires stratégiques globaux et le dialogue entre les deux pays s'appuie sur des échanges réguliers au plus haut niveau, au niveau de tous les ministres. La Chine et la France, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, échangent sur l'ensemble des problèmes du monde. Donc cette visite est très importante, a déclaré l'Ambassadeur.

M. Gourdault-Montagne a indiqué qu'avec le Brexit, la France deviendrait le seul pays membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU au sein de l'UE, et qu'il y avait de nouveaux défis à régler dans le monde. Il a souligné que la Chine et la France, en tant que partenaires globaux, devaient discuter, trouver et proposer à travers le dialogue des solutions au monde pour promouvoir la paix, la croissance et la prospérité. "Je crois que c'est quelque chose qu'il faut continuer à faire dans l'esprit de confiance, qui est l'esprit de la relation franco-chinoise", a-t-il ajouté.

Selon M. l'Ambassadeur, la France souhaite que la Chine joue un rôle de plus en plus important sur la scène internationale et qu'elle prenne des responsabilités accrues. "Nous avons été impressionnés par l'engagement de la Chine pendant la conférence de Paris, mais aussi par l'engagement de la Chine à ratifier parmi les premiers en entraînant beaucoup d'autres pays derrière elle, l'Accord de Paris", a-t-il dit.

M. Gourdault-Montagne a indiqué que la relation sino-française poursuivrait quelque soit le résultat des élections présidentielles et la France avait intérêt à approfondir cette relation. ”La mondialisation est un phénomène irréversible, c'est un phénomène qui va se poursuivre. Et dans ce domaine, il est important de continuer de dialoguer avec la Chine, qui est devenue un grand pays globalisé”, a-t-il mentionné.

Selon M. Gourdault-Montagne, ce qu'a dit le président Xi Jinping dans son discours à Davos est juste. "La mondialisation est irréversible. Il faut aller de l'avant, dans l'ouverture, mais il faut aussi que le monde soit organisé", a-t-il souligné.

M. Gourdault-Montagne a mentionné les engagements de la Chine pour se doter d'une économie verte, pour avoir une innovation dans son industrie lui permettant d'être moins émettrice de CO2, pendant la période du 13e plan quinquennal chinois. La France fait attention aux défis que la Chine rencontrera dans ce domaine et veut être partenaire, à travers différentes formes de joint-ventures, d'investissements pour aller de l'avant et essayer de relever ces défis.

À l'avis de M. l'Ambassadeur, l'initiative "la Ceinture et la Route" est un grand projet dans la globalisation qui mérite d'être poussé, qui développe la globalisation d'une manière originale sur le continent eurasiatique, mais également sur toutes les mers. M. Gourdault-Montagne a indiqué que ce projet pouvait irriguer l'ensemble du monde, en mettant des moyens financiers, tels que la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et le Fonds de la Route de la Soie. “C'est un projet qui va vers la croissance, la stabilité et la paix... qui pousse au dialogue, qui pousse à la compréhension des autres”, a-t-il commenté.

Quant à la question de la sécurité des touristes menacée par le terrorisme, M. l'Ambassadeur a indiqué que les mesures avaient été prises pour assurer les patrouilles de police et la vidéo surveillance et qu'il y avait l'année dernière un conseil autour du Premier ministre pour décider de mesures supplémentaires. "C'est ce que nous faisons et nous continuons d'essayer de créer les meilleures conditions d'accueil aux touristes chinois parce qu'ils sont les bienvenus, et parce que nous savons qu'ils s'intéressent à notre culture comme nous nous intéressons nous-mêmes à la culture chinoise", a-t-il dit.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500