Donald Trump signe un nouveau décret interdisant l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de six pays, en épargnant l'Irak

03-07-2017 09:26

WASHINGTON, 6 mars (Xinhua) -- Le président américain Donald Trump a signé lundi un nouveau décret interdisant aux ressortissants de six pays à majorité musulmane d'entrer aux Etats-Unis, mais a retiré l'Irak de l'ancienne liste des pays visés.

Le nouveau document maintient l'interdiction d'entrer sur le sol américain pour les ressortissants de la Syrie, du Yémen, du Soudan, de la Libye, de l'Iran et de la Somalie. Ce décret entrera en vigueur le 16 mars.

"Chacun de ces Etats soutient le terrorisme, a été significativement compromis par des organisations terroristes, ou contient des zones de conflit actif", affirme le décret.

Les ressortissants des six pays concernés, s'ils se trouvent à l'extérieur des Etats-Unis, se verront désormais interdits d'y entrer, à l'exception de ceux possédant déjà légalement le statut de résidents permanents américains.

Le principal changement survenu dans ce nouveau décret est l'absence de l'Irak sur la liste, alors qu'il était visé par la précédente interdiction imposée en janvier.

"Les étroites relations de coopération qui existent entre les Etats-Unis et le gouvernement démocratiquement élu d'Irak, la forte présence diplomatique américaine en Irak, l'importante présence militaire américaine en Irak et l'engagement irakien dans la lutte contre l'Etat islamique justifient un traitement différent en faveur de l'Irak", peut-on lire dans le document.

Une enquête menée par le département de la Sécurité intérieure, le département d'Etat et le bureau du directeur du Renseignement national décidera, 70 jours après l'entrée en vigueur de ce décret, si des pays doivent être ajoutés ou retirés de cette liste.

Outre l'interdiction d'entrée sur le territoire américain, le décret suspend également toute prise de décision sur les nouvelles demandes d'asile des réfugiés pendant 120 jours après la date d'entrée en vigueur.

Ce nouveau décret a été signé conformément aux décisions de justice antérieures, dans le but d'éviter de nouveaux litiges, indique le document.

M. Trump avait déjà signé un décret similaire le 27 janvier, interdisant l'entrée des Etats-Unis aux citoyens de plusieurs pays à majorité musulmane pendant 90 jours, aux réfugiés pendant 120 jours, et aux réfugiés syriens pour une durée indéfinie.

Un juge fédéral de la Cour du district Ouest de Washington avait cependant imposé une annulation de ce décret partout à travers le pays, un verdict qui avait été confirmé par la 9e Cour d'appel de San Francisco.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500