Le secrétaire général de l'ONU visite un taudis kenyan pour montrer les difficultés des populations urbaines pauvres (REPORTAGE)

03-09-2017 09:31

NAIROBI, 8 mars (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est rendu mercredi en visite dans un taudis kenyan pour souligner l'impératif de se concentrer sur les Objectifs du développement durable (ODD) définis par l'ONU, et de lutter contre la pauvreté, marquée par un nombre croissant de femmes vivant dans des habitations pauvres et non planifiées.

M. Guterres s'est rendu en visite dans le taudis de Mathare, l'une des plus grandes implantations informelles dans les faubourgs de Nairobi, où il a rencontré des représentants des jeunes, des femmes et des familles affectées par la sécheresse de la vallée du Rift, pour discuter de la manière dont les autorités pourraient utiliser des politiques pour faire face à la sécheresse.

M. Guterres était accompagné par le directeur exécutif de l'Agence de l'ONU pour les habitations humaines (ONU-Habitat), Joan Clos, et par le représentant des jeunes et des habitations, Doug Ragan, dans un centre de la jeunesse du faubourg.

Lors de cette visite, qui coïncidait également avec la Journée internationale des femmes, M. Clos a déclaré que les centres urbains et les villes émergeaient comme des espaces pour l'innovation des jeunes, dont les femmes sont des acteurs de premier plan.

"En tant que représentants du changement, ce sont de grands atouts dans nos efforts pour l'égalité des genres et l'émancipation des femmes", a déclaré M. Clos.

M. Guterres a rencontré des femmes candidates à des postes politiques lors des élections présidentielle et législatives prochaines au Kenya, et appelé à l'émancipation des femmes et des filles.

Il a déclaré que l'accès aux crédits émanciperait les femmes et les communautés.

Au cours de cette visite, les représentantes de Laikipia, une région du Kenya affectée par la sécheresse qui frappe actuellement le Kenya, ont lancé un appel pour la protection des femmes, y compris des femmes candidates à des postes politiques.

"Nous sommes ici pour discuter des difficultés que connaissent les femmes. Les femmes ne doivent pas penser que le vote des femmes peut être considéré comme acquis", a déclaré Esther Mwaura-Muiru, de l'organisation Grassroots Kenya, qui représente les femmes candidates.

M. Guterres a rencontré les membres d'une équipe purement féminine, la Mathare Up for Slum Dwellers Team ("équipe de Mathare mobilisée pour les habitants des taudis"), pour présenter son programme contre la pauvreté urbaine, selon les responsables de l'ONU.

Cette équipe représente le programme SDG 11, dont les responsables de l'ONU Habitat estiment qu'il est crucial pour sa campagne actuelle pour les jeunes et l'espace public.

"La crise à Laikipia est liée aux changements climatiques mais le gouvernement ne fait pas beaucoup. Ils ont fait trop peu pour aider les communautés à Laikipia Nord, qui est semi-désertique. Nous voulons que notre région soit classée comme aride car il n'y a pas de différence avec Wajir", a déclaré John ole Monto, responsable de communauté local.

Les agences de l'ONU soulignent que les efforts pour améliorer le statut des femmes sont actuellement en cours, y compris par le biais du Nouveau programme urbain nouvellement adopté, ce qui est une opportunité pour l'émancipation des femmes.

"C'est un outil unique qui reconnaît l'émancipation économique des femmes dans les villes. C'est un outil qui reconnaît l'urbanisation en tant que source endogène de développement et de prospérité", a indiqué M. Clos.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116061900