La construction du deuxième porte-avion chinois avance bien

03-10-2017 13:43

BEIJING, 10 mars (Xinhua) -- La construction du deuxième porte-avion chinois avance bien alors que les pièces de la coque ont été assemblées au dock, a révélé un officier supérieur de la marine.

 

Wang Weiming, chef adjoint de l'Etat-major de la Marine de l'Armée populaire de Libération (APL), a indiqué à l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) que le porte-avion était en attente de certaines pièces.

 

Le premier porte-avion chinois, le "Liaoning", est un porte-avion construit par l'ancienne Union soviétique et remis en état par la Chine. Le deuxième porte-avion, dont le déplacement est de 50.000 tonnes, constituera une base pour les chasseurs J-15 et d'autres types d'avions, selon un porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale qui a confirmé sa construction, entièrement réalisée par la Chine, lors d'une conférence de presse tenue en décembre 2015.

 

Le développement de la marine s'accélère tandis que la flotte de destroyers et de frégates devient de plus en plus grande et puissante, et la marine renforcera les patrouilles aériennes et maritimes, a affirmé M. Wang, un député à l'APN.

 

"Nous intercepterons tous les avions intrus et suivrons chaque navire militaire dans les zones relevant de notre responsabilité", a noté M. Wang. "Nos marins doivent rester vigilants et être capables de traiter les urgences à tout moment".

 

Un autre député à l'APN, Li Yanming, commissaire politique du département de l'armement de la Marine, a indiqué qu'une marine de première classe devait être équipée d'armes de première classe.

 

Il a promis de meilleures quantité, qualité, portée et fonctionnalité de l'armement naval en 2017.

 

Un troisième député à l'APN, Wang Huayong, commissaire politique adjoint du Commandement du Théâtre d'opérations de l'Est, a apaisé les craintes concernant le renforcement de la puissance navale chinoise.

 

"Toutes nos forces sont destinées à la défense", a assuré M. Wang. "Le porte-avion se trouve encore en phase d'entraînement et d'essai. La marine reste faible, et le nombre et la qualité des navires à grande distance sont inférieurs aux attentes".

 

La marine chinoise ne cherche pas à être un tyran ni ne tente de mettre en place une force disproportionnée et au-dessus du niveau compatible avec le développement du pays. En fait, l'armée traîne derrière la puissance et le statut actuels de la Chine, a-t-il reconnu.

 

Nous ne sommes jamais allés devant d'autres pays pour exhiber notre puissance militaire", a-t-il noté. "La construction dans les îles en mer de Chine méridionale est essentiellement de nature civile, ce qui est un droit prévu par le droit international".

 

Le développement de la marine chinoise contribue à la paix et à la stabilité dans le monde, a-t-il ajouté.

 

En outre, le budget chinois de la défense pour l'année 2017 augmentera de 7%, a annoncé lundi un responsable du ministère des Finances.

 

Les dépenses militaires du pays s'établiront cette année à 1.040 milliards de yuans (152 milliards de dollars), dont 1.020 milliards de yuans issus du budget central.

 

Ces chiffres figurent également dans un projet de budget national pour 2017, qui a été soumis à la session annuelle de l'APN, a indiqué ce responsable.

 

Les dépenses militaires sont conformes au développement économique de la Chine, ainsi qu'à ses besoins en matière de défense, a-t-il expliqué.

 

"La majorité du budget de la défense sera dépensée pour approfondir les réformes militaires et celles de la défense à l'échelle nationale, soutenir l'intégration militaire et civile et pour améliorer les conditions de vie, d'entraînement et de travail des militaires des niveaux de base", a poursuivi ce responsable.

 

Fu Ying, porte-parole de la session annuelle de l'APN, a confirmé samedi dernier que le budget de la défense du pays augmenterait d"'environ 7%".

 

Les dépenses consacrées à la défense ne représentent que 1,3% du PIB de la Chine, contrairement à l'engagement des pays membres de l'OTAN de consacrer 2% de leur PIB à la défense, a ajouté Mme Fu.

 

Elle a également évoqué la récente proposition des Etats-Unis d'augmenter de 10% leurs dépenses pour la défense.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500