Shanghai commence la réforme des examens

03-20-2017 10:06

(Source: CGTN)

Le mois de juin arrive à grands pas, et les élèves de Chine vont bientôt passer leur examen de fin d'études qu'on appelle ici le Gaokao. Mais cette année, les élèves le redoutent moins en raison d'un programme pilote destiné à le rendre plus flexible.

L'examen d'entrée à l'université rompt avec le passé. Au mois de juin prochain, les premiers à en bénéficier seront les étudiants d'un programme pilote à Shanghai et dans la province du Zhejiang dans l'est de la Chine. Selon les nouvelles réformes, les élèves ont plus d'autonomie. Chinois, mathématiques et anglais sont des matières obligatoires. Mais les élèves n'ont plus à choisir entre science et arts libéraux. A la place, il peuvent sélectionner 3 sujets qui s'accordent avec leurs désirs, allant de la science aux arts.

Les experts académiques disent que le nouveau modèle a pour but de laisser les élèves choisir des sujets en fonction de leurs intérêts.

DING GUANGHONG

Directeur, Bureau des admissions, Université Fudan

"Même les professeurs d'université ne comprennent pas complètement les cours interdisciplinaires. Donc si vous voulez avoir des élèves pour étudier chaque sujet, ce n'est pas réaliste."

Le dernier cycle de réforme du Gaokao a commencé en 2014 pour s'attaquer au problème du système d'admission. Il a aussi pour but de donner plus de poids à un système éducatif basé sur les compétences individuelles dans un large domaine disciplinaire. Le Conseil des Affaires d'État a désigné Shanghai et le Zhejiang pour tester son programme pilote. Les régions non-pilotes peuvent concevoir leurs propres plans reflétant le modèle "3+3". Les autres provinces et régions annonceront leurs plans plus tard. 

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500