Le Chili condamne 33 personnes pour des crimes commis sous le régime de Pinochet

03-23-2017 13:56

SANTIAGO, 22 mars (Xinhua) -- La Cour suprême du Chili a condamné mercredi 33 anciens agents pour l'enlèvement et la torture de cinq activistes du Parti communiste en 1987, sous le régime du général Augusto Pinochet.

 

En 1987, un groupe d'agents a arrêté à Santiago Julian Pena Maltes, Alejandro Pinochet Arenas, Manuel Sepulveda Sanchez, Gonzalo Fuenzalida Navarrete et Julio Munoz Otarola, cinq jeunes activistes du Parti communiste et du Front patriotique de Manuel Rodriguez.

 

Ils ont été torturés et n'ont jamais été retrouvés depuis.

 

Une enquête a déterminé que ces cinq jeunes hommes avaient été assassinés et que leurs corps avaient été jetés dans l'océan Pacifique.

 

La Cour suprême a condamné Alvaro Corbalan Castilla et Hugo Solas Wenzel, directeurs de la police secrête de Pinochet, le CNI, à 15 ans de prison respectivement.

 

Vingt et un agents ont été condamnés à 10 ans de prison, neuf autres agents à cinq ans et un dernier à trois ans.

 

La Cour suprême a en outre donné raison aux familles des victimes qui demandaient une indemnisation de la part de l'Etat chilien et déclaré que 380 millions de pesos (574.000 dollars américains) leurs seraient versés.

 

Selon la Cour, les corps des cinq hommes ont été transférés de leur centre de détention vers le Pacifique par un hélicoptère militaire avant d'être jetés dans l'océan.

 

Le Rapport Rettig sur les crimes commis sous la dictature de Pinochet a affirmé que 3.119 personnes au total ont été assassinées par le régime.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
french.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500