L'armée irakienne affirme avoir tué plus de 150 terroristes près de la frontière avec la Syrie

04-01-2017 09:19

BAGDAD, 31 mars (Xinhua) -- L'armée irakienne a affirmé vendredi que ses frappes aériennes dans la journée avaient tué plus de 150 membres du groupe Etat islamique (EI) dans une région près de la frontière avec la Syrie.

Trois cachettes dans les environs de la ville de Baaj ont été bombardées et 150 à 200 terroristes, qui étaient entrés en Irak depuis la Syrieont été tués au cours de l'opération, a précisé le Commandement des opérations conjointes irakien dans un communiqué.

La ville de Baaj, située à environ 135 kilomètres au sud-ouest de Mossoul, est toujours sous le contrôle de l'EI et est considérée comme un important corridor par les activistes pour traverser la frontière.

En 2014, l'EI s'est emparé de larges portions de territoire dans le nord et l'ouest de l'Irak, y compris Mossoul, la deuxième plus grande ville irakienne, et a établi un califat islamique autoproclamé dans les régions qu'il contrôle en Irak et en Syrie.

Le 17 octobre 2016, les forces irakiennes ont lancé l'offensive contre Mossoul, le dernier bastion des militants de l'EI en Irak et ont réussi à reprendre la partie est fin janvier 2017. Les combats pour libérer la partie ouest de Mossoul ont commencé le 19 février.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500