La campagne contre la pauvreté réprouve les actes malhonnêtes

04-07-2017 09:23

BEIJING, 7 avril (Xinhua) -- Des progrès réels ont été accomplis par la Chine, qui vise à éradiquer la pauvreté, cependant, tout acte malhonnête doit également être réprimé dans ce processus. La lutte contre la pauvreté doit mettre l'accent sur les fondamentaux et ne doit pas être souillée par la manipulation et la diffusion de fausses informations.

L'année 2020 a été fixée par la Chine pour réaliser la construction d'une "société modérément prospère", alors que l'élimination de la pauvreté est un objectif clé.

Quelque 700 millions de personnes ont été sorties de la pauvreté en 30 ans. Cependant, le plus difficile est à venir, car plus on s'approche du but, plus d'efforts devront être fournis pour mener à terme le travail de lutte contre la pauvreté.

Malgré la croissance économique stable que la Chine a enregistrée ces dernières années, il y avait encore, fin 2016, 43,35 millions de personnes vivant dans la pauvreté.

La plupart de ces démunis sont considérés comme "le fond du moule", une expression pour décrire ceux qui sont les plus difficiles à faire sortir de la pauvreté, tandis que nombre d'entre eux vivent dans des régions dépourvues de routes et d'électricité.

La Chine poursuit une stratégie définie de réduction de la pauvreté ciblée, qui exige que les ressources appropriées soient consacrées aux bonnes personnes, au bon endroit et au moment approprié.

Toutefois, il apparaît que certains responsables locaux ont relégué le travail de la lutte contre la pauvreté à des niveaux inférieurs sans prendre en considération la difficulté de la tâche, alors que d'autres ont falsifié des chiffres pour obtenir des promotions. Dans de telles conditions, les plus défavorisés n'ont aucune chance de bénéficier de cette campagne nationale concertée.

Dans un rapport d'activité du gouvernement présenté en mars lors de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale ( le parlement chinois), le Premier ministre Li Keqiang s'est engagé à effectuer les évaluations les plus strictes possibles pour réduire la pauvreté.

"Des mesures fermes seront mises en place pour lutter contre la fraude, la falsification et la manipulation de chiffres dans le travail de l'éradication de la pauvreté", a déclaré M. Li.

Le gouvernement chinois a lancé fin mars des inspections ciblées sur l'utilisation et la gestion de fonds de lutte contre la pauvreté dans 28 provinces et régions, visant à dénoncer toutes les irrégularités dans cet important domaine d'intérêt du gouvernement.

En outre, chaque inspection sera évaluée par des responsables d'autres régions afin de garantir l'impartialité.

L'élimination de la pauvreté n'est pas un flot de paroles vaines, mais un ouvrage de longue haleine qui doit être mené à bien de manière attentive et délibérée, étape par étape.

La corruption, la fraude et le détournement de fonds qui gangrènent la lutte contre la pauvreté doivent être sanctionnés par les moyens les plus sévères, afin de faire en sorte que le travail de la lutte contre la pauvreté atteigne les meilleurs résultats possibles, soit respecté par le peuple et résiste à l'épreuve du temps.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500