La Chine dévoile ses plans pour la Nouvelle Zone de Xiongan (DOSSIER SPECIAL)

04-14-2017 13:57

BEIJING, 14 avril (Xinhua) -- Les plans pour la Nouvelle Zone de Xiongan, à quelque 100 km au sud de la capitale chinoise, prennent peu à peu forme.

La Chine dévoile ses plans pour la Nouvelle Zone de Xiongan (DOSSIER SPECIAL)

La Chine dévoile ses plans pour la Nouvelle Zone de Xiongan (DOSSIER SPECIAL)

La zone couvrira trois districts de la province du Hebei, à savoir Xiongxian, Rongcheng et Anxin. Elle s'étendra sur le long terme sur une superficie de 2.000 km² et comptera de 2 à 2,5 millions d'habitants.

L'annonce surprise de la création de cette nouvelle zone le 1er avril est en réalité le fruit de plusieurs années d'études et de réflexion de la part du Comité central du Parti communiste chinois (PCC). Il s'agit d'une décision stratégique importante qui ouvrira une nouvelle ère du développement de la région.

PLAN DU MILLENAIRE

En établissant une analogie avec le héros chinois légendaire Dayu, qui a contenu les inondations via le dragage au lieu de l'obstruction, le président chinois, Xi Jinping, a indiqué que "les fonctions clés de la capitale [devaient] être conservées et renforcées et certaines fonctions inadéquates, ajustées et affaiblies."

"Certaines fonctions doivent être transférées au Hebei et à Tianjin", a précisé M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du PCC.

Au cours d'une réunion économique centrale fin 2014, M. Xi a indiqué que le transfert des fonctions de Beijing ne relevant pas de son statut de capitale, la baisse de la densité de sa population et la promotion d'un développement socio-économique compatible avec sa population et ses ressources devaient être au coeur du développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei.

Durant des réunions du PCC en avril 2015, M. Xi a proposé d'étudier la faisabilité d'une nouvelle ville au Hebei, construite selon de nouveaux concepts de développement.

Le 24 mars 2016, Xi Jinping a assisté à la présentation d'un rapport sur la création d'un "centre auxiliaire" et d'une autre zone vers laquelle transférer les fonctions de Beijing non liées à son statut de capitale. Le centre auxiliaire se situera à Tongzhou, en banlieue est de Beijing, tandis que Xiongan sera l'autre zone.

M. Xi a souligné que Beijing se trouvait à un moment historique. Tongzhou et Xiongan deviendront deux "ailes" pour la capitale chinoise et créeront un nouveau moteur de croissance pour la région Beijing-Tianjin-Hebei.

La Nouvelle Zone de Xiongan a été mentionnée pour la première fois le 27 mai 2016,dans un rapport examiné lors d'une réunion du Bureau politique du Comité central du PCC.

Qualifiant l'établissement du centre auxiliaire et de la nouvelle zone de "décision historique et stratégique majeure" revêtant une importance "cruciale pour le millénaire à venir", M. Xi a noté que Tongzhou et Xiongan devraient résister à l'épreuve de l'histoire et être l'héritage de cette génération de membres du PCC.

Les gens verront que la Nouvelle Zone de Xiongan, la Nouvelle Zone de Pudong, à Shanghai, et la Zone économique spéciale de Shenzhen, au Guangdong, forment une échelle du nord au sud, à travers la Chine, agissant comme banc d'essai pour la réforme et l'ouverture du pays.

UNE NOUVELLE AILE POUR BEIJING

Il a fallu un certain temps pour choisir l'emplacement d'une nouvelle ville idéale.

Sous l'orientation directe de M. Xi, le processus a été lancé en février 2015, et la proposition finale a été délibérée et approuvée par le Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC le 24 mars 2016.

Xiongan se situe au centre d'une région triangulaire formée par Beijing, Tianjin et Shijiazhuang, capitale du Hebei.

Grâce à un bon accès aux routes et aux chemins de fer, les habitants de Xiongan pourront atteindre chacune de ces trois villes en environ 30 minutes. En outre, le site se situe à seulement 55 km du nouvel aéroport de Beijing.

La zone possède un environnement agréable avec un niveau relativement bas d'urbanisation. Moins de 100.000 personnes vivent au coeur de la zone, soit l'équivalent d'une communauté résidentielle normale à Beijing.

Pendant une visite sur place le 23 février 2017, M. Xi a exprimé sa satisfaction concernant l'emplacement, la population et les ressources naturelles de Xiongan.

"C'est un bon choix, car cela ne causera pas trop de désagréments aux habitants locaux, n'impliquera qu'un nombre limité de relogements et permettra d'obtenir rapidement des résultats", a constaté M. Xi.

Selon les plans du président chinois, Xiongan prendra avant tout le relais des fonctions de Beijing ne relevant pas de son statut de capitale, accueillant notamment certaines institutions administratives et publiques, des sièges d'entreprises, des institutions financières, des établissements d'enseignement supérieur et des unités de sciences et technologies.

UN NOUVEAU MODELE URBAIN

M. Xi a appelé lors de sa visite effectuée en février à adopter "une vision mondiale, des normes internationales, des caractéristiques chinoises et des objectifs ambitieux" dans la planification et la construction de cette zone.

Le président chinois a souligné à plusieurs reprises que la protection écologique devait être la priorité dans la construction. Xiongan abrite Baiyangdian, la plus grande zone humide d'eau douce du nord du pays.

Le design urbain est un autre mot clé. "Chaque centimètre de terre doit faire l'objet d'une planification minutieuse avant le lancement de toute construction", a déclaré M. Xi à de nombreuses occasions pendant des réunions.

Des urbanistes et architectes chinois et étrangers de renommée mondiale participeront à la conception de Xiongan. La zone deviendra un exemple de la construction de villes du futur.

Avec une main libre pour améliorer les services publics, fournir de meilleures ressources publiques et faire avancer les réformes dans les domaines tels que l'enregistrement des ménages, les investissements, le commerce et la gestion urbaine, Xiongan attirera les meilleurs talents.

Dans le cadre des préparatifs, les achats et les projets liés aux terrains et à l'immobilier, ainsi que les changements d'enregistrement des ménages ont été gelés dans les trois districts depuis juin 2016. Les autorités locales restent très vigilantes quant aux transactions ou activités illégales concernant les terrains et les logements, afin de lutter contre la spéculation.

Selon les plans, un réseau de transport majeur et des infrastructures de base doivent être en place à Xiongan d'ici 2020. La zone jouira d'une bonne connexion à Beijing, à Tianjin et au Hebei à l'horizon 2022, au moment de l'organisation des Jeux olympiques d'hiver.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500