La Chine exhorte les Etats-Unis et la Russie à éviter les conflits en Syrie

04-14-2017 09:24

BEIJING, 13 avril (Xinhua) -- La Chine exhorte toutes les parties, particulièrement les Etats-Unis et la Chine, à renforcer la communication et la coordination pour éviter des conflits dans le traitement des crises en Syrie, a déclaré mardi le ministère chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

Il s'est ainsi exprimé après que la Russie a opposé son veto à un projet de résolution de l'ONU proposé par le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis demandant une enquête rapide sur une attaque présumée à l'arme chimique, le 4 avril dans la province syrienne d'Idlib.

Les puissances occidentales, y compris les Etats-Unis, accusent le gouvernement syrien d'être responsable de cette attaque. En réponse, les Etats-Unis ont lancé 59 missiles de croisière contre la base militaire de Shairat au centre de la Syrie.

La présidence syrienne a critiqué vendredi dernier l'attaque américaine contre une base aérienne dans le centre du pays, la jugeant "dangereuse et irresponsable". Elle estime dans un communiqué que cette attaque reflète "la vision étroite et la cécité politique et militaire des Etats-Unis face aux réalités".

L'ambassadeur russe auprès de l'ONU Vladimir Safronkov, dont les propos ont été rapportés par des médias, a déclaré que le projet avait préjugé de la culpabilité du gouvernement syrien.

"Une solution politique est le seul moyen de résoudre la question syrienne", a indiqué M. Wang devant les médias après sa rencontre avec son homologue palestinien Riyad Al-Malki à Beijing.

La Chine appelle la communauté internationale à maintenir la solidarité et à continuer de soutenir l'ONU comme voie principale de médiation, a fait entendre le ministre chinois.

Il a confirmé que l'envoyé spécial du gouvernement chinois en Syrie, Xie Xiaoyan, visiterait des pays impliqués pour un échange de points de vue approfondi.

M. Wang a réaffirmé la condamnation et l'opposition de la Chine à l'utilisation des armes chimiques. "La Chine soutient une enquête indépendante et globale sur l'utilisation présumée d'armes chimiques en Syrie".

Les actions menées doivent rester dans le cadre de l'ONU et être en conformité avec la Charte de l'ONU et les normes fondamentales des relations internationales, a indiqué M. Wang.

"La Chine travaillera jusqu'à la dernière minute pour chercher un terrain d'entente à travers la consultation au sein du Conseil de sécurité", a-t-il noté.

Selon lui, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie doivent être respectées et les problèmes du pays doivent être résolus principalement par le peuple syrien.

Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump se sont entretenus mercredi par téléphone de la situation dans la péninsule coréenne et en Syrie.

A propos de la Syrie, M. Xi a jugé que tout emploi d'arme chimique était inacceptable et que la voie d'un règlement politique devait être suivie. Il a confié son espoir de voir le Conseil de sécurité des Nations Unies parler d'une même voix car il est important que cet organe reste uni sur ce sujet.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500