Des milliers de meurtres ont créé une génération d'orphelins

04-17-2017 14:15

(Source: CGTN)

Plus de quatre mille personnes ont péri dans la guerre que mènent les Philippines contre la drogue. Mais malgré le carnage, la campagne reste populaire parmi les Philippins, qui s'estiment plus en sécurité depuis que les consommateurs et dealers de drogue ont été chassés des rues du pays. Mais de nombreuses victimes étaient également des parents. Et leur mort a laissé des milliers d'orphelins.

Des milliers de meurtres ont créé une génération d

Des milliers de meurtres ont créé une génération d'orphelins

À tout juste 12 ans, "Hope" estime qu'elle doit grandir... vite. Car elle et ses neuf frères et soeurs, pour la plupart plus jeunes, ont perdu leurs parents l'année dernière, peu de temps après le lancement par le président philippin, Rodrigo Duterte, de sa guerre contre la drogue. Ils ont dû aller vivre chez différents proches, mais la perte a été encore plus dure pour Hope, qui a vu ses parents être abattus devant elle par des hommes masqués.

"HOPE"
Orpheline de la guerre anti-drogue

"Ma mère m'a dit de ne pas faire de bruit. Et ensuite, tout d'un coup, des hommes sont venus de l'autre côté. Quand ils sont entrés, ils ont commencé à tirer sur mon père. Et ensuite ils sont allés vers ma mère. Ils ont tiré toutes les balles qui leur restaient, c'est pourquoi elle a davantage de blessures par balles."

Cette scène, Hope, dont nous cachons l'identité réelle, a tenté de l'effacer de sa mémoire pendant des mois. Elle et son plus jeune frère ont été pris en charge par une église locale, aux côtés d'une vingtaine d'autres enfants, qui seraient tous devenus orphelins à cause de la guerre anti-drogue du président Duterte.

GILBERT VILLENA
Rise up for rights and for life

"Dans notre paroisse, il y a eu 25 personnes, 25 présumées tocoxicomanes qui ont été tuées de manière extrajudiciaire."

Ceci dans une seule communauté. À travers tout le pays, des milliers d'enfants ont été privés de leur mère, de leur père voire de leurs deux parents. La plupart sont également pauvres et sans ressources, c'est pourquoi frère Villena est allé plus loin que de juste s'occuper d'enfants orphelins. L'église et des groupes de la société civile se sont rassemblés pour encourager les familles des victimes à lutter pour la justice.

GILBERT VILLENA
Rise up for rights and for life

"Je pense que s'ils se montrent suffisamment courageux pour déposer une plainte et prêts à chercher justice avec persistance, ils pourront l'obtenir en tant que groupe."

Il est difficile de dire si ces enfants comprennent de quoi il s'agit pour le moment, mais obtenir justice pour la mort de leurs parents pourrait les aider plus tard à reconstruire leur vie.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
CCTV.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500