La coopération entre l'UE et la Chine "n'a jamais été aussi importante", selon Federica Mogherini (INTERVIEW)

04-18-2017 09:16

Par Zheng Jianghua et Shuai Rong

BRUXELLES, 17 avril (Xinhua) -- A l'heure où la gouvernance multilatérale globale suscite des doutes croissants, la coopération entre l'Union européenne (UE) et la Chine est plus importante que jamais, a déclaré Federica Mogherini, Haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, dans une interview écrite exclusive accordée à Xinhua peu avant son départ pour la Chine.

La Chine sera la première étape de Mme Mogherini dans une tournée diplomatique qui démarre le 18 avril, et l'emmènera ensuite en Inde et en Russie.

En Chine, Mme Mogherini co-présidera le 19 avril le 7e Dialogue stratégique UE-Chine aux côtés du conseiller d'Etat chinois Yang Jiechi, dans le but de jeter les bases du 19e Sommet UE-Chine, qui doit se tenir au mois de juin à Bruxelles.

"L'Union européenne et la Chine partagent la même vision d'un ordre mondial basé sur le multilatéralisme et l'institution des Nations Unies. A l'heure où le principe d'une gouvernance mondiale multilatérale est remis en question par beaucoup, notre coopération n'a jamais été aussi importante", a déclaré Mme Mogherini.

Elle a souligné qu'un engagement plus marqué de la Chine dans les affaires mondiales permettrait "d'ouvrir un grand nombre d'opportunités, dans un grand nombre de domaines d'intérêt commun". Elle a également relevé que l'envoyé spécial de la Chine avait assisté à la conférence internationale sur l'avenir de la Syrie et du Moyen-Orient au début du mois, et a salué la Chine pour son rôle essentiel dans le processus de paix en Afghanistan.

"Je sais que certains, à travers le monde, sont inquiets de voir la Chine devenir plus confiante et plus tournée vers le monde. Mais je ne partage pas cette opinion. La Chine est en mesure de jouer un rôle très positif dans un grand nombre de domaines, de l'Afghanistan à la Syrie, et nous autres Européens sommes prêts à renforcer notre coopération avec elle dans tous ces domaines", a-t-elle déclaré.

Une coopération accrue entre l'UE et la Chine a pu être observée jusque dans le domaine de la défense, a relevé Mme Mogherini. "Un des exemples qui viennent à l'esprit est le fait que nos commandements militaires respectifs au Mali et en Somalie ont identifié de nouvelles possibilités de coopération dans le domaine de l'aide au développement des capacités", a-t-elle affirmé.

Elle a également espéré que l'UE et la Chine pourraient contribuer à faire progresser la situation dans la péninsule coréenne.

A l'approche du 19e Sommet UE-Chine, la chef de la diplomatie européenne a déclaré que cette rencontre serait une nouvelle occasion d'approfondir non seulement la coopération bilatérale, mais aussi le travail commun des deux pays en direction d'un ordre mondial de nature plus coopérative.

"Nous espérons que ce sommet permettra de faire des progrès vis-à-vis de notre accord sur les investissements, d'adopter une déclaration commune ambitieuse sur le changement climatique et l'énergie propre, et de convenir ensemble de nouveaux projets de connectivité", a-t-elle expliqué.

"Si nous agissons de concert, nous pouvons devenir une force irrésistible pour un commerce libre et équitable, pour le multilatéralisme et pour le développement durable", a-t-elle ajouté.

Elle a également fait écho au concept de "communauté basée sur la vision d'un avenir commun pour l'Humanité" mis en avant par les dirigeants chinois, affirmant qu'elle partageait entièrement l'aspiration principale exprimée par cette vision : la quête de solutions mutuellement profitables entre partenaires égaux.

"Cela signifie qu'il faut promouvoir le multilatéralisme et réaffirmer l'importance des Nations Unies, s'engager en faveur d'un commerce libre et équitable, et promouvoir un développement plus durable, avec davantage d'égalité entre pays et à l'intérieur de chaque pays", a-t-elle poursuivi.

"Il est de notre intérêt, ou plutôt de notre devoir et de notre responsabilité, de travailler de concert pour faire face au changement climatique et pour faire appliquer l'Accord de Paris", a-t-elle ajouté.

Reconnaissant que des divergences subsistent entre les deux parties, Mme Mogherini a souligné qu'il est dans l'intérêt de chacun de les surmonter, car "l'isolement n'est une réponse à aucun des problèmes de notre temps".

"La Chine est un pays de la taille d'un continent. Il semble logique de s'adresser à des interlocuteurs de la même taille que soi", a-t-elle ajouté.

"Il est essentiel que l'Europe et la Chine continuent à défendre un ordre international juste et ouvert. Nous devons prouver par des gestes concrets que nous sommes favorables à la coopération, à un engagement réel, à des règles mondiales fortes et justes", a-t-elle conclu.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500