La Chine a appelé les leaders japonais à écouter l'appel à la paix

05-05-2016 16:56

Dossier : Mer de Chine méridionale

BEIJING, 4 mai (Xinhua) -- Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a appelé les dirigeants japonais à écouter l'appel à la paix et à jouer un rôle constructif pour la paix et la stabilité régionales.

"La Chine espère que le Japon pourra tirer des leçons de l'histoire, suivre la tendance de l'époque, écouter l'aspiration du public japonais à la paix, poursuivre la voie de développement pacifique et jouer un rôle constructif pour la paix et la stabilité régionales", a déclaré mercredi Hong Lei, lors d'une conférence de presse régulière.

Environ 50.000 personnes ont manifesté mardi à Tokyo, à l'occasion de la Journée de commémoration de la Constitution, pour protester contre les tentatives du Premier ministre japonais Shinzo Abe de modifier la Constitution pacifiste.

La direction du développement du Japon est depuis toujours un sujet d'inquiétude pour ses voisins asiatiques en raison de l'histoire d'agression du Japon, a indiqué M. Hong.

Il a été également demandé au porte-parole de commenter les accusations du Premier ministre Shinzo Abe et du ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida lors de leurs voyages en Europe et dans le Sud-Est de l'Asie selon lesquelles la Chine militarisait la mer de Chine méridionale.

"Même en étant un pays hors de la région de la mer de Chine méridionale, le Japon a délibérément essayé de faire sentir sa présence dans le sujet de la mer de Chine méridionale... ce qui a simplement révélé les documents de l'occupation illégale du Japon des îles et récifs chinois pendant la Seconde Guerre mondiale et ses mauvaises intentions actuelles au sujet de la mer de Chine méridionale", a-t-il indiqué.

Il a exhorté le Japon à cesser de se mêler de la question de la mer de Chine méridionale.

La Chine a préconisé que les différends concernant la souveraineté en mer de Chine méridionale devaient être résolus de manière pacifique à travers les dialogues entre les pays directement concernés, à savoir la Chine, le Vietnam, les Philippines, le Brunei et la Malaisie.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
French.xinhuanet.com
A vous de (re)voir
channelId 1 1 1
860010-1116060500