La Cité interdite Ⅹ - Du Palais impérial au Musée du Palais (1)

Source: CCTV.com | 02-23-2010 09:33

Taille du texte: T+ | T-

Le 10 octobre 1925, plus de 3.000 invités d'honneur et un public de 20.000 personnes se réunirent sur la place devant la Porte de la Pureté Céleste dans la Cité Interdite pour être les témoins d'un événement spécial : la cérémonie d'ouverture du Musée du Palais. Durant la cérémonie, une plaque avec les mots « Musée du Palais » fut apposée au-dessus de la Porte de la Promesse divine.

Le changement de nom de la Cité interdite en Musée du Palais signifiait qu'à partir de ce jour, ce ne serait plus un palais impérial interdit au peuple depuis plusieurs siècles. Ce célèbre monument historique est maintenant ouvert au public et des millions de visiteurs ordinaires peuvent entrer dans ce lieu autrefois mystérieux.

YANG XIN, ancien curateur du Musée du Palais

Le Palais Impérial était sous bonne garde.

Le habitants n'osaient même pas se promener le long de ses murs.

XU QIXIAN, chercheur au Musée du Palais.

Je voulais à tout prix jeter un coup d'œil à l'intérieur

même si je devais vendre ma chemise pour cela.

LUO SUIZU, chercheur associé du Musée du Palais

Les gens disaient qu'ils souhaitaient ardemment

pénétrer dans le Palais impérial

ne serait-ce qu'une seule fois dans leur vie.

LIU ZENGFU, résident à Beijing (93 ans)

J'ai vu différentes sortes d'horloges

Qu'ai-je vu d'autre?

Certaines personnes regardaient les objets en porcelaine.

Mais je ne connaissais rien aux porcelaines.

WU SHAN, fille aînée de Wu Ying, conseiller de la Commission pour la protection des biens de la maison des Qing

Après la création du Musée du Palais, je l'ai visité.

Je me rappelle encore la date de la visite.

La plupart des visiteurs allaient au Musée du Palais par curiosité pour la vie de la famille impériale. Mais certains venaient spécialement voir la collection impériale de peintures et de calligraphies.

QI GONG, grand calligraphe mort à l'âge de 93 ans

Un professeur nous enseigna la manière de distinguer

les vraies œuvres des fausses et d'apprécier leur qualité intrinsèque.

J'ai beaucoup appris durant les trois premiers jours.

Certaines personnes étaient là pour s'amuser.

Je ne sais pas ce qu'elles ont retenu de cette visite.

Mais pour nous autres

qui voulions apprendre les techniques de peinture,

c'était une occasion précieuse.

C'était à la fois la fin et le début d'une ère. Les gens étaient pris consciemment ou non dans ce processus irréversible. Qu'ils le veuillent ou non, certains étaient destinés à laisser leurs marques dans l'histoire.

C'est la plus ancienne photo de la Cité interdite prise en 1903 par un certain Clinton Simmons. Cinq ans après cette photo, Aixin Gioro Pu Yi accédait au trône mais seulement trois ans s'écoulèrent avant que n'éclate la Révolution de 1911 dirigée par le Dr. Sun Yat-sen. Le 6 janvier 1912, Pu Yi vit l'impératrice douairière Longyu et un ancien ministre agenouillé devant elle pleurer tous les deux dans le Pavillon de la Chaleur de l’Est du Hall de la Méditation.