La Cité interdite Ⅹ - Du Palais impérial au Musée du Palais (2)

Source: CCTV.com | 02-24-2010 09:36

Taille du texte: T+ | T-

Cette exposition montre la vie que menait Pu Yi dans le palais. Bien qu'ayant abdiqué, la famille impériale demeura encore 13 années, de 1912 à 1924, à la Cité interdite. Dans les Articles pour un traitement favorable de la maison des Qing, il était stipulé que la famille impériale devrait quitter un jour la Cité interdite, mais les présidents de la République de Chine n'exécutèrent jamais cette décision. L’histoire chargea le général Feng Yuxiang de cette mission.

Pu Yi et l'impératrice Wan Rong

Général Feng Yuxiang

L'hiver de 1924, trois dizaines de soldats et de policiers entrèrent dans le Palais intérieur de la Cité interdite.

Lu Zhonglin Zhang Bi Li Yuying

Ces hommes étaient dirigés par Lu Zhonglin, commandant en chef de la garnison de Beijing, Zhang Bi, inspecteur général de la police, et Li Yuying, représentant national. Après avoir montré à Shao Ying, superviseur de la maison impériale, la version révisée des Articles pour un traitement favorable de la maison des Qing, ils donnèrent l'ordre à l'empereur déchu de quitter immédiatement le palais.

A ce moment précis, Pu Yi et l'impératrice Wan Rong mangeaient des pommes dans le Palais de l'Elégance préservée.

Ce changement brusque et inattendu les paniqua.

Ils demandèrent de l'indulgence et quelques jours de répit pour se préparer, mais Lu Zhonglin répondit qu'il était prêt à bombarder la Cité interdite depuis la Colline de Charbon s'ils refusaient de quitter le palais. Pu Yi n'avait donc pas d'autre choix que de quitter en toute hâte le palais. C'est ainsi que la famille impériale fit ses adieux définitifs à la Cité interdite.

Dernières nouvelles :

Feng Yuxiang a chassé l'empereur Xuantong du Palais !

Ces deux photos montrent Pu Yi, les eunuques et les dames de la cour quittant le Palais impérial.

Le jour suivant, Lu Zhonglin et Li Yuying se rendirent au Hall de l'Union et de la Paix pour voir si les sceaux impériaux, symbole du pouvoir impérial, étaient encore en place

Hall de l'Union et de la Paix

Aujourd’hui, nos travailleurs en charge des vestiges culturels ont disposé ces sceaux impériaux aux cotés du trône selon leur position d’origine.

Selon l'inventaire, il y a 23 sceaux impériaux en jade. Tous sont conservés au Musée du Palais.

Les Pékinois fêtèrent la chute de l’empereur en allumant des pétards. Song Baoluo, un jeune acteur de l'opéra de Beijing qui avait alors 8 ans, se rappelle sa représentation en l'honneur du général Feng Yuxiang.

SONG BAOLUO, acteur de l'opéra de Beijing, âgé de 89 ans

La représentation était magnifique.

Plusieurs milliers de soldats étaient présents.

Feng Yuxian portait une veste et un pantalon en coton gris.

Sa femme Li Dequan était aussi présente.

Elle me donna deux dollars d’argent

Feng Yuxiang m’offrit une poignée de cacahouètes.

Tout le monde était content.

Personne ne connaissait exactement la situation à l’intérieur du palais. Mais le 20 novembre 1924 fut créée une Commission pour la protection des biens de la maison des Qing, dont le président était Li Yuying, le fils de Li Hongzhao, un ministre clé de la fin de la dynastie Qing. Cette Commission comprenait aussi des personnalités telles que Cai Yuanpei, Chen Yian, Shan Jianshi, Lu Zhonglin, Zhang Bi et Yu Tongkui. Sa principale tâche était d'établir l'inventaire des trésors impériaux et de s’occuper de toutes les questions afférentes. Tous les dirigeants chinois avaient la tradition de collectionner, à des divers degrés, les vestiges culturels. Lorsqu'une nouvelle dynastie venait au pouvoir, elle reprenait les collections des dynasties précédentes. La Commission décida de donner les trésors de la cour impérial des Qing au gouvernement de la République de Chine.