Le succès d’un producteur pharmaceutique australien

12-21-2016 09:37

En 2015, la Chine et l'Australie ont conclu des négociations sur un accord de libre-échange et ont signé un accord. Ce dernier a commencé à prendre effet en 2016. Voyons ce qui a changé dans la communauté d'entreprises qui travaille avec la Chine.
 
Dans un atelier de Melbourne, Danielle Di Pilla a de bonnes raisons d'être fière. Voici quelques millions de pains de savon faits avec du lait de chèvre - qui surfent sur une demande chinoise grandissante.

Le succès d

Le succès d'un producteur pharmaceutique australien(Archives)

DANIELLE DI PILLA
Directrice
DPP Pharmaceuticals
 
"Pour nous, le principal défi c'est de maintenir l'approvisionnement. Nous avons doublé notre production. Nous avons tout doublé pour répondre à la demande."
 
Pas si mal pour cette pharmacienne et entrepreneuse dont le succès est né d'un problème qu'elle voulait résoudre.
 
DANIELLE DI PILLA
Directrice
DPP Pharmaceuticals
 
"Des clients venaient dans mon magasin avec des problèmes de peaux sèches et des démangeaisons. Ils cherchaient des produits susceptibles de régler ces problèmes, mais je n'étais pas satisfaite par ce que j'avais à leur proposer." 
 
Sa solution a été de créer en 2011 une ligne de produit de santé à base de lait de chèvre. Plus tôt dans le mois, au moment des soldes chinoises sur internet, Di Pilla a vendu pour un million de dollars australiens de produits sur le site internet Chemist Warehouse Tmall Global website - en seulement 24 heures.
 
DANIELLE DI PILLA
Directeur
DPP Pharmaceuticals
 
"J'imagine qu'une petite entreprise familiale australienne comme la nôtre ne saurait pas où commencer pour envoyer des produits en Chine. Une plateforme de vente en ligne comme Tmall Global a vraiment permis à de petites entreprises comme la nôtre d'accéder rapidement au marché chinois et pour un coût relativement bas."
 
L'accord qui a pris effet en 2016 devrait réduire progressivement les droits de douane et autres obstacles pour augmenter le commerce entre les deux pays.
 
TIM HARCOURT
Professeur d'économie
Université de Nouvelle-Galles du Sud
 
"Je pense que c'est un signal que ce pays est un bon partenaire commercial de l'Australie et c'est proportionel à la réduction des tarifs douaniers." 
 
Danielle Di Pilla est d'accord. 
 
DANIELLE DI PILLA
Directeur
DPP Pharmaceuticals
 
"En attirant l'attention, ça a vraiment aidé à stimuler les ventes."

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
CCTV.com
channelId 1 1 1
860010-1116060500