La Chine fait don d’un équipement de dépistage du cancer du col de l’utérus

12-22-2016 14:11

Au Zimbabwe, le gouvernement chinois a fait don d'équipement médical et de médicaments d'une valeur de 50 mille dollars à la maternité Mbuya Nehanda, une institution médicale de la capitale Harare. Le matériel aidera les docteurs du pays à prévenir et à traiter le cancer du col de l'utérus, qui connaît actuellement une hausse dans le pays.
 
Suite à la recrudescence des cas de cancer du col de l'utérus au Zimbabwe, le gouvernement chinois a fait don de matériel médical et de médicaments afin d'aider à prévenir et traiter celui-ci. La maternité Mbuya Nehanda à Harare a reçu des dons et a également accueilli six docteurs qui travailleront à l'hôpital ces deux prochaines semaines, pour aider les patients et former les docteurs locaux. On estime que plus de 1800 femmes au Zimbabwe ont été diagnostiquées avec le cancer du col de l'utérus, et qu'environ 1500 meurent de la maladie chaque année. 
 
BERNARD MADZIMA
Directeur de la santé familiale
Ministère de la Santé et du Soin aux enfants
 
"Nos efforts pour apporter des services et des contrôles ont été améliorés, particulièrement aujourd'hui pour le groupe Parirenyatwa d'hôpitaux, grâce à l'équipe chinoise de la maternité et de la pédiatrie de l'Hôpital de la province du Hunan, qui est venue nous apporter son soutien, alors que nous allons organiser un camp de 10 jours pour la même cause."
 
Le Zimbabwe et la Chine maintiennent des liens forts, qui datent de la lutte pour la libération. La Chine a soutenu le Zimbabwe au département de la santé, en construisant des hôpitaux et en fournissant du matériel médical et des médicaments.
 
ZHAO BAOGANG
Conseiller politique
Ambassade chinoise au Zimbabwe
 
"Le gouvernement chinois s'engage dans les soins de santé bilatéraux et dans les échanges médicaux depuis 1985. Nous avons déjà envoyé 14 lots d'équipes médicales, avec un total de 130 spécialistes au Zimbabwe. Les docteurs chinois travaillent étroitement avec les hôpitaux locaux, et procurent de nombreux examens médicaux et consultations philanthropiques dans tout le Zimbabwe."
 
De nombreux patients du cancer n'ont pas accès au dépistage, aux diagnostics précoces, aux traitements ou même aux soins palliatifs qui incluent le soulagement de la douleur. La plupart des patients cherchent des soins à un stade avancé de la maladie, lorsque les perspectives de guérison sont grandement réduites.
 
DORROTHY GANDASHA
Patiente
 
"Nous sommes très contents de ce programme, alors que nous étions désespérés avec nos conditions, et nous sommes très reconnaissants envers la Chine qui nous a apporté ces machines. Nous sommes contents, parce que cela nous permettra d'aider beaucoup plus de femmes.''
 
Le cancer du col de l'utérus est la forme de cancer la plus commune parmi les femmes, représentant 33,4% de tous les cas de cancer parmi les femmes. Une équipe médicale venue de Chine suivra tous les progrès des hôpitaux et renouvellera aussi la coopération entre les deux pays dans les soins aux mères et aux enfants. 

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:Jin Wensi |  Source:
CCTV.com