Chine : les prix de l'immobilier poursuivent leur stabilisation grâce aux mesures du gouvernement

07-19-2017 09:13

BEIJING, 18 juillet (Xinhua) -- Le marché immobilier chinois a continué de montrer des signes de refroidissement, alors que les prix des logements ont fléchi ou connu une croissance moins rapide dans les grandes villes, grâce aux restrictions imposées par le gouvernement sur les achats, selon des données officielles publiées mardi.

En base annuelle, les prix des logements neufs ont continué à augmenter dans les 70 villes prises en compte dans les statistiques en juin, mais à un taux moins important que le mois précédent dans 15 villes, a annoncé le Bureau d'Etat des statistiques (BES).

La croissance moyenne des prix des logements neufs a connu son neuvième mois consécutif de ralentissement dans les villes de premier rang telles que Beijing, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen, alors que les prix dans les villes de deuxième rang ont connu un septième mois consécutif de baisse.

Les prix des logements d'occasion ont également connu une croissance moins rapide en juin par rapport au mois précédent.

En glissement mensuel, les prix des logements neufs ont baissé ou sont restés identiques dans neuf villes, d'après les données du BES.

Ces statistiques font suite aux données publiées lundi par le BES selon lesquelles la croissance des investissements dans la promotion immobilière a poursuivi son ralentissement au premier semestre de l'année.

Les investissements dans la promotion immobilière ont augmenté de 8,5% sur les six premiers mois de l'année, contre une hausse de 8,8% pour les cinq premiers mois, selon le BES.

D'après le porte-parole du BES Xing Zhihong la régulation actuelle du marché immobilier se focalise sur le contrôle de l'augmentation des prix des logements dans les grandes villes et sur la promotion du déstockage dans les villes plus petites.

La croissance des investissement dans ce secteur devrait continuer de ralentir durant le reste de l'année, a-t-il noté.

Ces données confortent les signes d'une perte de vitesse du boom du marché immobilier chinois, alors que le gouvernement continue à prendre des mesures de refroidissement pour éliminer les bulles potentielles d'actifs.

L'augmentation rapide des prix des logements, particulièrement dans les grandes villes, a suscité des inquiétudes concernant des bulles immobilières. Depuis fin 2016, plusieurs dizaines de gouvernements locaux ont adopté ou durci leurs restrictions sur l'achat de logements et augmenté les acomptes minimums pour obtenir un prêt immobilier.

Le marché a été également refroidi par le durcissement relatif des conditions de liquidité en Chine, alors que le gouvernement vise à contrôler l'endettement et les risques dans le système financier.

La pression en termes de liquidité et le renforcement de la supervision financière ont forcé les institutions financières à se montrer plus strictes dans l'examen des demandes de prêt, à contrôler les prêts immobiliers et à augmenter les taux d'intérêt de ces prêts.

>> Suivez toutes nos actualités sur notre page Facebook

Rédacteur:HUANG Xue |  Source:
french.xinhuanet.com
channelId 1 1 1
860010-1116060500